Vous êtes ici : Accueil Actualités Compréhension de la formation des tsavorites au Kenya

Compréhension de la formation des tsavorites au Kenya

Les tsavorites sont des grenats verts concurrents de l’émeraude, extrêmement rares, présentant peu d’occurrences dans le monde.

Les tsavorites sont des grenats verts concurrents de l’émeraude, extrêmement rares, présentant peu d’occurrences dans le monde. Principalement connues au Kenya et en Tanzanie où elles sont d’intérêt économique, on les trouve également à Madagascar, en Antarctique, et au Pakistan. Recherchées pour la joaillerie, les tsavorites sont aussi des marqueurs de l’histoire géologique d’une des plus grande chaîne de montagne qu’a connu la Terre : la ceinture néo-protérozoïque du Mozambique, formée entre 680 et 580 Ma.

Dans le cadre d’une collaboration entre le Département de Géologie de l’Université de Nairobi, le Ministère des Mines du Kenya, l’Institut de Recherche pour le Développement IRD, les Universités de Toulouse, de Lorraine et de Lyon I, Gaston Giuliani et Jean-Emmanuel Martelat viennent de réaliser leur deuxième mission de terrain dans le Sud du Kenya (Région de Voi, parc national du Tsavo). Leur objectif est de déterminer les contrôles chimiques et structuraux responsables de la formation de ces minéraux et de leur rareté. En plus des informations que cela apporte sur l’évolution de la chaîne mozambicaine, cette étude permettra aussi d’établir, à l’échelle locale, des guides de prospection et la certification des gemmes. Grâce au dynamisme des géologues Kenyans, ce travail s’accompagne également d’une participation à la formation de géologues locaux (master, séminaires destinés aux exploitants de mine et école d’été prévue en 2013).

Nodule de tsavorite, de qualité gemme, entouré de sa gangue de diopside (vert clair) dans un gneiss riche en graphite.

 

Vue sur le massif de Kasigau au centre (1640 m) dominant la plaine du Tsavo (500 m), où se trouvent les mines de tsavorites (l’Est est situé à droite de la photo).

Navigation