Vous êtes ici : Accueil Actualités Une réaction chimique sur terre à l'origine de la vie

Une réaction chimique sur terre à l'origine de la vie

Abiotic synthesis of amino acids in the recesses of the oceanic lithosphere
 

Muriel ANDREANI est coauteure d'un article paru dans Nature en novembre.

Le communiqué de presse du CNRS est ici : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/5738.htm

La présentation de l'article dans Nature : https://www.nature.com/articles/d41586-018-07262-8

L'article dans Nature : https://www.nature.com/articles/s41586-018-0684-z

Des échantillons ont été prélevés par forage à environ 175 m de profondeur dans la lithosphère océanique. Grâce à cela, les scientifiques ont pu observer des acides aminés, molécules complexes indispensables au vivant, synthétisés abiotiquement au cours de l’altération des roches océaniques profondes provenant de l’Atlantis Massif (dorsale médio-atlantique, 30°N).

C’est l’interaction entre l’eau de mer et les minéraux de ces roches, issues du manteau terrestre,
ainsi que la structure en feuillet de l’argile résultant de leur altération qui ont sans doute apporté les
conditions idéales pour la formation de ces constituants primaires des premières briques du vivant,
tel un “miroir géologique” aux expériences atmosphériques de Miller.  Cette observation fournit le
premier indice certain qu’un tel processus peut se produire dans des roches terrestres dans des
conditions proches de celles qui régnaient sur la Terre primitive.

Cette découverte permet aussi de proposer une nouvelle voie de synthèse conduisant à la formation
de différentes molécules d’intérêt prébiotique sur la Terre primitive ou d’autres planètes.
 

Navigation